Eden
Bienvenue chers membres ou invités,

Après tout ce temps vous vous en doutez, le forum ne fonctionne plus comme il le devrait. Etant la dernière administratrice présente je prend la décision de mettre en pause le forum. Oui j'ai dis "pause", bien que cela soit à temps indéterminé, je ne renonce pas à l'idée de le réouvrir lorsque la conjoncture nous sera plus favorable.

Merci de votre compréhension et de votre soutient, sachez que le staff à prit un grand plaisir à vous voir évoluer au sein de notre forum.

En espérant vous retrouver très prochainement,

Eliade & Le Staff.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Eden


 
Chers membres et invités, des changements se sont opérés sur le forum. Une nouvelle intrigue a vu le jour, accompagnée d'un nouveau design. En espérant qu'il vous plaira. Certaines petites modifications sont encore à prévoir. Merci de votre compréhension et patience. Le Staff.

Partagez|

Hayoko Sagara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hayoko Sagara


avatar


MessageSujet: Hayoko Sagara Sam 9 Juil - 19:53



♠ DOSSIER


    icone 150*300 facultative
    Sagara Hayoko
    "Hey toi là" / 19 ans / Esclave / Autonome

      ✖ Date de naissance : Le 09 décembre
      ✖ Lieu de naissance : Dans le ghetto d'Utopia
      ✖ Localisation actuelle : Toujours dans ce fameux ghetto
♠ PERSONNAGE

    ✖ Caractère :

    Hayoko est plutôt simple à comprendre. En effet, vu la situation actuelle des humains, et faisant donc partie naturellement des esclaves, elle a été comme conditionnée. Elle sait donc qu'en présence des militaires ou d'une personnes faisant partis des Nekos ou des Hybride, elle devra se taire, baisser la tête et surtout ne pas manquer de respect. Quoi qu'il arrive, elle devra apprendre à garder son sang froid et à ne pas craquer. par craquer, ne l'entendez pas dans le sens "s'énerver" mais plutôt dans le sens "pleurer". Oui, Hayoko est faible et soumise. Mais comment pouvait elle faire autrement? Son passé fait qu'elle a été façonnée de la sorte. Sinon, lorsqu'elle est en présence d'amis et de personnes de confiance, elle pourra alors montrer une sorte de côté enfantin, étant toujours souriante, rigolant de bon coeur, sans raison apparente, et cherchant à profiter de sa vie du mieux qu'elle puisse, se contentant de peu.

    A cause de sa situation en tant qu'humaine, Hayoko a réussit à travailler tous les aspects vitaux qui font un bon esclave: elle sait se faire discrète, ne se plaint surtout jamais, ne donne jamais son avis sur quoi que ce soit, sait être patiente et, entre autre, sait supporter des supplices corporels ou mentaux sans broncher. Du moins, si ça ne la concerne pas. En effet, si une des personnes de son entourage qu'elle apprécie se fait maltraité, elle ne pourra rester de marbre et regarder son ami subir. Elle sera plus du genre à intervenir, et à chercher à disculper cette personne, quitte à prendre toute la faute sur elle. Elle a beau ne pas savoir mentir, elle fera tout son possible pour protéger ceux qu'elle aime en persuadant du mieux qu'elle puisse les tortionnaires que sont les Nekos. Lui parler de liberté est inutile, elle ne sait pas ce qu'elle sait, et ne veut pas le savoir. Elle est résignée par son sort. Elle a d'ailleurs du mal à faire confiance aux autre, surtout si vous n'êtes pas humain. Elle ne se confie donc à personne et prend tout sur elle, la jeune fille se cachant lorsqu'il lui prend la nécessité de laisser sortir le trop plein d'émotion. De toute manière, Hayoko, en plus d'être méfiante, est timide, c'est donc assez dur de l'approcher et de pouvoir interagir avec elle normalement.

    ✖ Physique :

    Hayoko est une jeune fille assez frêle, dû à une mauvaise alimentation causée par son type de vie dans le ghetto. Pourtant, elle pourra porter des objets plus lourd que ce que l'on imagine, car elle essaye d'être la plus sérieuse possible dans sa fonction d'esclave. Elle est plutôt de taille moyenne sinon, n'étant ni trop petite, ni trop grande. Elle possède de longs cheveux bruns, dont elle ne coupe que très rarement les pointes pour une question d'entretien, qu'elle laisse détacher quasiment tout le temps, prenant ses cheveux comme un moyen de pouvoir se cacher au yeux des autres. Elle a également des yeux marrons qui parlent d'eux même malgré elle, la jeune femme ne pouvant rien cacher, ses yeux étant, pour le coup, le reflet de ses sentiments. C'est pourquoi il est vrai qu'on peut la lire tel un livre ouvert, et qu'il lui est donc impossible de mentir sur quoi que ce soit. Sinon, elle rougit très facilement, malgré ses efforts pour rester neutre. En global, elle est plutôt du genre banale, ce qui lui permet de se fondre dans la masse.

    D'ailleurs, Hayako vit toujours dans l'objectif de ne pas se faire remarquer, la jeune fille préférant éviter le plus possible le contact avec les autres, ayant une sorte de peur pour tout ce qui lui est étranger. Elle s'habillera donc toujours en noir, avec des vêtements qu'elle aura réussit à récupérer ou à acheter difficilement. Elle prend un très grand soin de ses biens, n'en ayant pas beaucoup et n'ayant pas du tout les moyens de pouvoir en acquérir de nouveaux. Du côté maquillage, vous vous doutez bien qu'elle n'en a point, ce genre de futilité ne pouvant être acheté par Hayako qui d'ailleurs ne voit pas ce que pourrait faire un humain avec de tels artifices. pour ce qui concerne les accessoire, c'est la même chose: elle n'en a pas et n'en a de toute façon pas besoin. Elle a tellement peu d'argent qu'elle se contente du minimum, que ce soit matériel ou même en ce qui concerne la nourriture, ne prenant que deux repas par jours grand maximum.


♠ BIOGRAPHIE
    ✖ Histoire :

    Hayoko est née dans le ghetto d'Utopia, au sein d'un couple aimant. Son enfance, elle la passa paisiblement, n'ayant aucune réelle connaissance du monde qui l'entourait, se contentant de ce qu'elle avait dans le ghetto, pensant que le monde s'arrêtait là. Elle était toujours souriante, rigolait pour un rien, aidait n'importe qui n'importe quand, sans rien demander en retour. C'était une enfant simple qui ne demandait rien de spécial à la vie. Ses parents travaillaient certes en tant qu'esclaves, mais pour Hayoko, elle voyait juste le côté "je travaille et on me paye pour ça", ne voyant rien de dégradant là dedans. Un jour, sa mère et son père lui annoncèrent une nouvelle qui enjoliva encore plus la vision de la vie d'Hayoko: elle allait être grande soeur. Quoi de plus enivrant que de se dire que les longues journées passées dans les grottes pourraient maintenant passer deux fois plus vite lorsque le nouvel arrivant aura pointé le bout de son nez! Elle avait beau avoir conscience qu'il y aurait un écart d'âge, Hayoko n'était que ravie d'apprendre cette heureuse nouvelle. Pourtant, rien ne se passa par la suite comme prévue...

    En effet, le père d'Hayoko faisait partie de ces personnes qui voulaient être libre, ne plus être sous le joug des Neko et autres Hybrides, voulant avoir la possibilité de faire ce qu'il veut sans avoir à rendre de compte à quiconque: un rebelle pourrait on dire. Ainsi, il exprima ses pensées aux autres personnes du ghetto, tentant de les convaincre de, comme lui, aller chercher Atlantis afin de pouvoir retrouver cette liberté perdue. Le problème, c'est que les Nekos ont des oreilles, et son appel à la rébellion a bien été entendue, mais pas par les bonnes personnes. Très vite, des soldats furent envoyés pour aller chercher cette personne désobligeante qui en avait contre le système actuel. Hayoko fut cachée parmi la famille voisine, afin de la protéger. Ainsi, elle put voir son père se faire tuer sous ses yeux, et sa mère, alors enceinte de 6 mois, se faire emmener pour la prison, la jeune femme étant jugée complice avec son mari. Cette dernière ne nia pas, se contentant de leur sourire derrière ses larmes pour son défunt amant. Hayako, elle, fut alors dans un état de choc.

    La famille qui l'avait recueillie tenta tant bine que mal de la faire réagir, la jeune ayant perdue en plus de ses parents son sourire et sa sociabilité. Elle n'était pas non plus arrivée au point ou la simple présence d'une personne la dérangeait, mais on ne pouvait plus l'approcher de trop près, et bine évidemment, il était hors de question de la toucher. Elle put néanmoins quelque peu se calmer, la jeune fille ayant décidé par elle même qu'à présent, elle devrait se débrouiller toute seule. Elle se mit en tête d'ignorer don passé, et de faire tout son possible pour faire ce que ses parents n'ont put faire: s'intégrer dans le système mis en place par les Neko afin de vivre le plus paisiblement possible, et ne surtout pas chercher la signification que de ce terme abstrait qu'était la "liberté", et qui lui avait enlevé ses parents sous ses yeux. Elle vit à présent seule, et recherche un maître qu'elle pourrait servir, afin de pouvoir du mieux qu'elle puisse subvenir à ses besoins, malgré sa peur pour les "races supérieures". Mais c'est surtout les militaires qu'elle craint le plus, étant prise d'une sorte de crise à chaque fois qu'elle en croise un, ses souvenirs resurgissant alors tous d'un coup.

    ✖ Famille :

    Hayako n'a plus aucune famille quelle qu'elle soit, comme il est dit dans son histoire ci dessus. Son père a été tué, sa mère, étant enceinte, a été envoyée en prison mais n'en ai jamais revenue car elle y est décédée, le bébé n'ayant put voir le jour. La jeune fille vit seule, et n'a personne à qui se confier réellement, ayant un grand problème de confiance. Elle garde pourtant secrètement l'espoir de revoir un jour sa mère revenir. Par ailleurs, elle porte une grande peur des "races supérieures" qui ont le droit de vie ou de mort sur les humain, mais également une grande colère tournée vers son père qu'elle prend pour responsable de ce qui est arrivé, ainsi qu'une incompréhension sur la raison de son envie de rébellion et de liberté. La jeune femme en tout cas en est quasiment sûr, plus jamais elle pourra vivre ce que c'est que d'avoir une famille, elle ne pourra qu'en être spectatrice, en les servant docilement selon leurs souhaits, dans la souffrance et le silence.


Vous

    ✖ Âge : 17 ans
    ✖ Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à un partenariat avec un autre forum il me semble
    ✖ Estimation de la présence sur le forum ? Une connection par jours normalement
    ✖ Qu'est ce qui vous a attiré et déterminé votre inscription sur ce forum ? Le contexte qui me parait intéressant, je n'ai encore jamais fait de forum dans ce genre de sujet
    ✖ Quel est le code ?
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade Weissburg

Reine d'Eden

avatar


MessageSujet: Re: Hayoko Sagara Sam 9 Juil - 21:34

Bonsoir et bienvenue chère petite humaine,

je viens de lire ta fiche, et malgré quelques erreurs d'inattention -surtout vers la fin de l'histoire - qui ne prête pas à conséquence, j'ai beaucoup aimé la simplicité de ton personnage qui ne cherche ni gloire, ni héroïsme. Cela colle parfaitement avec le contexte et tout me semble bien cohérent, aussi..


_________________


Je suis celle qui décide quel fruit pousse en ce jardin.
D'une manière ou d'une autre, je te croquerais.
Seras tu à mon goût ?

Eden's Queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hayoko Sagara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Fiches validées-
♣ HAUT | BAS ♣
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit