Eden
Bienvenue chers membres ou invités,

Après tout ce temps vous vous en doutez, le forum ne fonctionne plus comme il le devrait. Etant la dernière administratrice présente je prend la décision de mettre en pause le forum. Oui j'ai dis "pause", bien que cela soit à temps indéterminé, je ne renonce pas à l'idée de le réouvrir lorsque la conjoncture nous sera plus favorable.

Merci de votre compréhension et de votre soutient, sachez que le staff à prit un grand plaisir à vous voir évoluer au sein de notre forum.

En espérant vous retrouver très prochainement,

Eliade & Le Staff.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Eden


 
Chers membres et invités, des changements se sont opérés sur le forum. Une nouvelle intrigue a vu le jour, accompagnée d'un nouveau design. En espérant qu'il vous plaira. Certaines petites modifications sont encore à prévoir. Merci de votre compréhension et patience. Le Staff.

Partagez|

♤ Eliade Weissburg ♤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eliade Weissburg

Reine d'Eden

avatar


MessageSujet: ♤ Eliade Weissburg ♤ Sam 26 Juin - 23:49

Weissburg Eliade
CARTE D'IDENTITÉ


      Nom : Weissburg
      Prénom : Eliade
      Age : 44 ans
      Date & Lieu de naissance : En l'an 43 de notre calendrier, sur les terres rayonnantes de mon futur royaume.
      Sexe : ♀
      Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

      Classe : Famille Royale
      Statut : Reine

      Métier : ~Protectrice~


ASPECT PHYSIQUE


Une fleur se fane avec le temps.. et Eliade, n'a rien d'une fleur. Sa beauté est glacée dans des neiges éternelles, de ces neiges elle a héritée la blancheur d'une peau sans imperfection, douce et fragile. Fine comme la soie et terriblement attirante. On voudrait y poser ses mains, juste un instant, juste une fois caresser son délicat velours. Mais on ne touche qu'avec les yeux ce délice ci. Comme on ne peut que regarder passer la dame, le menton haut, le pas silencieux, l'allure légère d'une femme qui n'a rien à craindre de personne. On l'observe se fendre d'un sourire parfois trop enjôleur pour être honnête, on la laisse nous regarder de haut parce que finalement.. à ces yeux, perles de feux ardents, nous ne sommes que peu de chose. Sa silhouette fine pourrait bien être celle d'une jeune fille et sa généreuse poitrine ne serait qu'un joyaux de plus à sa jeunesse impétueuse, mais si sur son visage le temps n'a pas laisser de misérables marques il à tout de même dessiner l'oeuvre d'une vie. Pas de rides fâcheuses non, mais une force, une puissante expérience qui vous fera oublier vos fantasme de jeunesse facile. Eliade n'est plus une jeune fille. Et grand bien lui fasse. Pas pour elle les affres naïvetés des jeunes années, elle à pour elle tout la sagesse d'une vie et la beauté d'une véritable femme.

Sa beauté fait d'ailleurs beaucoup parler. On la dit héritière de la magnificence des premiers Nekos. Parce que sa beauté n'est pas inactive, parce qu'elle n'est pas comparable au seul charme d'un corps, mais qu'elle s'exerce sur chaque âme qui porte son regard sur elle. Une beauté originelle parce généreuse et irréductible. Surement aussi parce que le contraste entre la froideur de son maintient comme de sa peau et les braises luminescentes de son regard laissent souvent planer un doute, vous dit elle de rester à l'écart ? Ou vous invite t-elle à vous brûler ? Est ce que les changements de couleurs de ces pupilles vous donnent un indice ? Du jaune or au rouge sombre, bénédiction ou châtiment. Son porte cigarette à la bouche elle vous observe.. sait elle à quoi vous rêvasser en la regardant ainsi .. c'est possible. Seulement elle vous abandonnera à vos rêveries, la dame ne se laisse pas étreindre. Elle est chat et ne rentre jamais ses griffes que pour servir les intérêts royaux, enfin si vous devenez son amant, vous n'en saurez rien et quand bien même l'idée passerait quelque part dans votre petite tête vous la chasserez, car il n'est pas permit de s'interroger quand la reine pose sa patte sur vous.

Mais parlons de griffes ! Autant qu'une reine puisse être forte dans sa tête, Eliade a eut l'intelligence d'être forte, tout court. Elle n'aime pas l'idée d'être une reine qui se laisse ballotter par le premier chaton venu. Aussi a t-elle eut l'occasion et se restreint elle toujours à endurcir ses muscles. Parce que reine ou non, un chat qui ne sait se défendre reste faible. Trop prudente pour ne pas se douter qu'un jour il est possible qu'on vienne lui chercher des puces, elle maintient dans un corps tout à fait charmant des trésors de ressources. Aussi n'allez pas croire que la dame sera proie, si ses yeux ne vous convainque pas qu'elle est bien plus prédatrice alors.. ses crocs vous le prouverons, à votre péril.

Du moins personne ne s'est encore frotté de trop près à la reine. Il faut dire que la neko est plutôt imposante, et pas seulement par le poids de son décolleté, ses longues jambes lui donne la hauteur des hommes et il n'est pas simple pour quiconque d'essayer d'être regarder autrement que de haut. Alliés aux robes faites des tissus les plus chatoyants et aux bijoux les plus brillants, il est impossible que la reine passe inaperçus, ses longs cheveux noirs claquants l'air comme un millier de fouets, sa présence écrasante vous rappel qu'ici et partout sur cette terre rien ne peu lui échapper. Elle règne.

ASPECT PSYCHOLOGIQUE


Si elle était prédestinée à devenir Reine ? Personne ne pourrait vraiment le dire. Mais elle fait partie de ses chats.. qui retomberont toujours sur leurs pattes. Elle a sans aucun doute possible héritée de la volonté farouche de ses ancêtres, cette volonté qui a vaincu les humains dans ce vaisseau. Cette volonté féroce de vivre et de vivre.. libre. On ne dompte pas un chat. Et aucun humain jamais ne pourra se vanter d'avoir tout à fait apprivoisé un félin. Non, le chat se prête au jeu, le chat se voit forcer de., mais jamais il ne renoncera à sa liberté. Seuls les âmes faibles et corrompues des humains peuvent ainsi se soumettre. De ses ancêtres aussi Eliade à héritée de cette violence envers ceux qui ont cru pouvoir un jour les réduire en esclavage. Elle trouve que ce n'est que justice que cette race soit désormais soumise aux crocs et griefs des Nekos. Elle ne les déteste pas cependant, tant qu'ils se tiennent à leur place il ne peut pas leur arriver grand malheur.. mais qu'ils osent lever ne serait ce qu'un regard vers elle.. et elle les écrasera comme on marche sur un insecte qui nous déplait, sans penser un instant que c'est une vie que l'on prend, juste une chose que l'on fait disparaître parce qu'elle nous déplait.

Non la reine n'est pas connue pour sa pitié. Elle ne laisse rien passer quand il s'agir du respect qu'on doit lui porter à Elle et à toute sa famille. Qu'on la menace, d'un seul regard, et elle n'attendra pas d'avoir un motif plus valable que cela pour vous jeter en prison.. ou sur la potence. Que vous soyez plus intelligent et tentiez de la renverser à son jeu et elle vous vaincra. Parce que non, elle n'utilise son pouvoir que par simple caprice aussi royal soit il, elle est bien plus maligne que cela. Elle n'a pas besoin d'une attaque directe pour savoir si une personne lui est opposée, elle le découvrira tôt ou tard et c'est avec une finesse sadique qu'elle mettra votre patience à bout, qu'elle vous poussera à la faute et que finalement, comme toujours, elle gagnera la partie. La reine joue. Elle joue au échecs. Elle joue au poker. Fine stratège et habile bluffeuse, elle n'est pas que cette si belle dame que l'on touche du regard et que l'on respecte par sa simple présence, elle n'est pas que cette femme entourée de beau monde et de bien plus magnifiques bijoux, elle est reine et sans doute la plus adroite de toutes.

Comme toute dame elle sait garder ses distances et comme toute dame elle sait s'attirer les sympathies de ceux qu'elle vise. Il n'est pas homme qui ne soit pas sensible aux charmes et à la prestance de la femme, pas homme non plus qui sache tout à fait s'en cacher. Eliade le sait, cette beauté qu'elle a transmise à sa fille est une arme, et il n'appartient pas qu'à la jeunesse de s'en servir. La douceur se fera murmure à ses lèvres et sous ses yeux félins vous tremblerez un instant, un court instant votre âme résistera si vous êtes fort à la mélodie enivrante de son parfum et puis vous vous laisserez tout à fait hypnotiser et vous direz tout, tout ce qu'elle voudra à la dame. Des amants ? Oui. Les rumeurs sifflent parfois. Mais n'allez pas vous confondre à croire que la reine est volage. Sa fidélité est totale et si parfois sa chevelure s'épanche sur une autre épaule que celle de son adoré mari, c'est qu'il lui a demandé de récolter quelques renseignements. Aime t-elle ? Est ce qu'une reine aussi calculatrice, aussi joueuse, peut aimer ?

Il n'est pas besoin de vous répondre, voyez donc par vous même les trois enfants qu'elle a donner à ce monde. De si beaux enfants. Ne sont ils pas parfaits ? Ne sont ils pas des perles de nacre dans ce monde de mollusques ? Répondez donc par la négative et la reine se fera un plaisir de vous confier aux bons soins de son second fils. Oui.. elle connait bien les manières de faire de Julian. Comme elle connait chacune des couches que l'ainé a eut la mauvaise idée de fréquenter. Comme elle sait.. que sa fille peut-être bien aussi belle qu'elle, lui échappe un peu trop à son goût. Elle est mère. Ses enfants, elle leur a donner ses traits et son sang, sa douleur et sa fierté, sa volonté et son amour. Qu'ils se cachent à elle ou non n'y changera rien, elle les connait mieux que personne. Même si ils viennent parfois à essayer de lui cacher certaines choses, elle finit toujours pas savoir. Si elle leur dit ? S'ils ont conscience que leur mère à toujours un oeil sur eux ? Cela dépend. Ceux qui cherchent à cacher ne se rendent souvent pas compte que cela est déjà inutile, ceux qui ne cherche pas à se cacher savent que la douce femme qui se tient sur son trône fière et droite.. les protégera toujours. Quoi qu'il advienne.

Une seule chose. Ils lui doivent le plus grand respect. Et jamais ils ne s'en déroberont. Qu'ils se sentent proche ou non d'elle, il est impensable que l'un d'eux lui manque un jour de respect. Cela n'est jamais arrivé. Cela ne devra jamais arriver. Tout comme ils savent qu'il n'est pas de bon ton de faire quoi que ce soit qu'y aille à l'encontre des ordres de leur père, ils savent qu'Elle est attentive, bienveillante.. tant qu'ils ne s'écartent pas de la voie. Car si un jour malheureux advient où elle doit découvrir qu'un de ses chers enfants à fait quelque chose plus que stupide, quelque chose qui aille contre l'avènement des Nekos sur ce monde... alors la punition sera sévère. Il n'est pas permis à ses enfants de la rendre honteuse ! C'est un sentiment qu'elle ne peut supporter. Qu'un de ses enfants rapporte un quelconque inverse de fierté face à elle et il sera punit de la plus terrible des façons.

Parce qu'elle est mère.
Parce qu'elle est.. reine.



    Manie/Tic :
    • A la délicieuse manie de passer sa langue sur ses canines quand elle arrive à ses fins.
    • Habitude persistante, la dame se promène fort souvent accompagnée d'un porte cigarette.
    • Cela est devenu une manie.. rien ne se passe, ou presque, sur ce monde dont elle ne soit pas mise au courant. Elle a crée pour cela une escadrille spéciale. Les Black Cats. [Voir Biographie]

    Aime :

    • Poser sa main sur les têtes de ses très chers enfants. Geste auquel ils ont été habitués depuis très jeune et qu'il l'aime ou non, sont bien obliger de se soumettre.
    • Son mari. Certainement un peu plus encore lorsqu'elle lui tient tête.
    • Les bijoux, la luxure et les plaisirs de la vie. Ceux du corps ? Bien plus encore ceux de l'âme. Elle aime les belles choses, est ce là une malveillance ? Que cela coûte cher lui est égale tant que cela est rare. Elle est adoratrice du Beau, aussi prend t-elle un soin toujours minutieux à être la plus magnifique des reines.
    • Parce que c'est aussi un de ses plaisirs, elle joue. Que ce soit a la comédie ou au jeu de table elle aime ces moments où les écheveaux de sont esprits calculent et où toutes la finesse de sa toile se tisse. Si elle est bonne joueuse ? .. Il n'est que peu de partie qu'elle perde.
    • C'est peut-être bien une simple déviance de son goût pour le jeu mais.. la reine aime se battre. Oui, se battre. Contre des joueurs de son niveau autour d'une table de poker.. ou sur un champ de bataille. L'adrénaline est semblable. Une chose à notée; elle se montre aussi habile avec des cartes qu'avec une lame.

    Déteste :

    • Qu'on lui désobéisse. Qu'on mette en doute la valeur d'un de ses ordres de manière générale.
    • L'idée même que l'on puisse faire le moindre mal à ses enfants, il n'y a qu'elle qui a le droit de la corriger !
    • Le mauvais goût. La laideur dans sa plus large définition.
    • L'insolence.
    • L'expression "Le hasard fait bien les choses", il n'y a pas de hasard qui tienne sur cette terre.

    Autre :
Ne croyez jamais en avoir finit avec la reine.

BIOGRAPHIE





Oui, vous devriez. Parce que cela ne coûte pas grand chose de croire à ces petites signes et que cela m'enchante de vous voir frémir. Pourquoi donc je me préoccupe de ça ? N'avez vous donc toujours pas remarquez.. Qui je suis.





Un pelage noir, des yeux flamboyants, un sourire narquois aux lèvres, des bras blancs qui se tendent, le bruit du tissu qui glisse sur la peau.. et de deux aiguilles de fer qui se plantent. La chaleur du sang. Sur sa joue.

Que fait-elle cette jeune fille aux allures de sainte ?

Elle passe le temps.

Dans les quartiers huppés d'Utopia il fait sombre, l'obscurité qui a envahit les rues cache en son sein les déplacements furtifs d'une ombre silencieuse. Ses oreilles noires s'abaissent sur sa tête alors que ses longs doigts accrochent la surface rude d'un mur et que, lestement, elle se met à grimper avant de glisser comme un soupire par l'entrebâillement d'une fenêtre. Sous ses pieds le moelleux tapis d'une chambre richement décorée. On frappe soudain à la porte et on parle haut.


Mademoiselle, votre lait de minuit.

La silhouette de l'ombre se faufile vivement vers le lit et.. d'un mouvement fluide retire le haut de sa tenue, plonge sous les draps, défait rapidement un lit trop bien fait pour avoir été occupé et laisse enfin échapper une voix fluette.

Entrez.

La porte s'ouvre, laisse passer un jeune homme visiblement mal à l'aise à la vue des épaules nues de la jeune fille qui le fixe avec insistance. Un nouveau ? Oui. C'était à sa demande. De beaux garçons, toujours différents, venaient à minuit lui servir un lait dans un verre de cristal. Un simple caprice d'enfant gâtée. Elle le savait. Elle en profitait. Le jeune homme les joues légèrement rosées, déposa rapidement le verre sur la table de chevet de la Belle et s'inclina avec respect avant de disparaître. Laissant à la fausse dormeuse le loisir de se relever pour tout à fait se changer. Encore une fois elle était sortie. Encore une fois elle avait fait ce qu'elle voulait, quittant la demeure familiale pour aller exercer ses talents dans les rues. Oui, elle tue et elle rentre, toujours à l'heure pour son lait. Et elle aime ça. Ceux qui la regarde de haut le jour finisse le nez dans la poussière la nuit. Oui.. fille unique, noble descendance d'une des braves et héroïques nekos rebellées du vaisseau, elle est héritière de la force et la volonté de son ancêtre. Son intelligence et sa beauté font la fierté de ses parents qui pensent bien lui offrir un mariage digne de sa noblesse. Après tout elle valait cher, elle aussi. A quinze ans sa dote était plus élevée que celles réunies de toutes les jeunes filles aristocrates à dix pâtés de maisons autour de la sienne. Elle était la mieux élevée, la plus belle, la plus riche, la plus intelligente, le parti rêvé. Celle que l'on envie.

Puisque tout n'est que question de prix.



Seulement de l'argent.. cela se perd si facilement. La valeur des choses ne tient finalement pas à grand chose. A peine un fil de soie tendue là un peu comme il peut. Il suffit d'un rien, d'une lame même émoussée, et il cède. On appel cela un mauvais jour chez les riches.. Ce fut un bien mauvais jour alors. Ce jour où il mourra.

Lui. Son père.

Si seulement il était mort de vieillesse, cela n'aurait pas changer grand chose à la vie de sa fille. Mais il fallut qu'il fasse cela très mal. A vrai dire il n'aurait pas pu s'y prendre plus mal. C'est bête parfois, comme la vie peut être capricieuse si on n'y prête pas attention. Elle a tôt fait de vous reprendre le souffle qu'elle vous avait donnée. Eliade sait cela, elle joue depuis plus de trois années, le rôle de faucheuse. Mais non, ce n'est pas elle qui prit la vie de son géniteur. Après tout elle n'avait rien contre lui. Pas qu'elle l'aima, mais elle le considérait comme un élément du décors, tout au plus un majordome un peu plus influent que les autres. Non, elle n'avait rien à craindre de lui, il était bon pour calculer combien il pouvait revendre sa fille, pas bon à aimer.

Il faut croire, qu'il n'était pas bon non plus pour mourir.

Elle ne sut pas bien comment, ni même pourquoi, cela ne l'intéressait pas vraiment mais son père eut la bien mauvaise idée d'aller se promener dans les bas quartiers. Allait il voir une maîtresse ? Une de ces pauvresses ? Peut-être. Cela n'avait finalement pas d'importance. Il était mort la bas. Assassiné par une bande de pauvres qui se voulaient surement rebelles, des humains, des bâtards ? Possible. Il n'en reste pas moins qu'un noble qui est vu dans les bas quartier voit sa quote décroître, alors qu'il y meurt.. comme un de ces déchets.. et sa valeur revenait à celle d'un détritus. Malheureusement pour Eliade sa mère n'était plus très jeune et il était trop tard pour un remariage qui pourrait sauver l'honneur familiale. Ainsi la jeune fille comprit très vite qu'il ne faudra pas plus d'un mois avant que leur rang dans cette société ne dégringole et qu'elles finissent toutes deux dans un quartier bien moins chic et qu'elle perde toute chance d'être la fille la plus enviée des environs. Et sans ce titre.. elle épouserait un minable bureaucrate certainement plus vieux qu'elle d'une dizaine d'année.. Non, elle ne pouvait pas laisser faire cela. Elle ne pouvait pas gâcher son avenir à cause d'une mort stupide !


Tout devait se jouer, dans une tasse de thé.




La partie n'était pas finit. Elle avait encore des cartes maîtresses entre les mains. Il ne restait plus qu'à s'en servir correctement. C'est ce que fit la jeune fille. Après tout la vie est faite des mêmes éléments qu'une partie d'échec. Des pions à manipuler, une stratégie à mettre en place, des embuches à éviter, des coups à prévoir, une défense parfaite et une attaque judicieuse. Un ennemi à vaincre pour arriver à son but. Ses adversaires ? Toutes les jeunes filles qui comme elle attendait ce moment.. le moment où le prince en titre devait succéder à son père le roi, et pour cela.. prendre une femme. Choisir une reine parmi le plus luxueux panel des nekos nobles. Des centaines de jeunes filles.. à abattre. Et ce, avant que la société n'apprenne la façon ridicule dont était mort son père. Elle avait un mois. Un mois pour que ce prince qu'elle n'avait que croisée la choisisse pour monter sur le trône à ses côtés.

Un défis à sa mesure.

Tout d'abord il fallait réunir des informations. Sur ses adversaires et sur son objectif.. le prince. Deux semaines passèrent. Et si Eliade allait d'ici peu passer à l'action, elle ne s'attendait pas à ce que ce soit finalement le prince qui mette son premier pion en place. Il était peut être impatient de monter sur le trône.. mais qu'importe la raison, il fit annoncer le début de la semaine du thé. C'était une bien vieille tradition. Si vieille que beaucoup de jeunes filles durent aller demander conseils à leurs parents et professeurs. Eliade, elle, savait fort bien de quoi il s'agissait et s'y était déjà préparée. Durant toute une semaine les jeunes filles prétendantes au trône devaient à l'heure indiquée servir une tasse de thé au futur roi. Chacune n'avait le droit qu'à une et une seule chance, correspondant à l'unique tasse de thé qu'elle servirait au prince. Le service devait être parfait évidemment, quant au thé, il devait être unique et plaire au prince, nécessairement.

C'était une épreuve, un simple moyen de faire une sélection. Le prince ne laissa que deux jours entre son annonce et le début de la semaine du thé. Alors que toutes les prétendantes remuaient ciel et terre pour trouver un maître qui puisse leur apprendre rapidement la cérémonie du thé, Eliade elle, faisait tout autre chose. Elle faisait de la couture. Oui.. après tout c'était un évènement unique dans la vie d'une femme.. C'est du moins ce qu'elle répondit aux questions de sa mère et de ses domestiques qui ne comprenaient pas pourquoi cette tâche ne leur était pas confiée. Cependant elle eut vite finit cette besogne et pu se consacrer à l'élaboration de son thé.

Puis vint le jour attendu. Dans une des salles du palais, dix jeunes filles avaient été alignées, chacune portant un plateau avec une petite tellière et une tasse. Elles avaient bien sur toutes été fouillées avant de pouvoir accéder à la salle, il ne fallait tout de même pas que l'on perde le prince héritier pour une tasse de thé. Il y avait trois jeunes filles devant Eliade, ce qui lui laissa tout le temps de préparer son prochain coup. Quand ce fut à son tour de s'avancer, de passer le fin rideau qui séparait la file d'attente du coussin douillet où se tenait le prince, la jeune fille était tout à fait prête. C'est donc avec une décontraction totale qu'elle franchit la barrière de tissu. Le jeune homme assit face à elle était séduisant et.. silencieux. La tradition le voulait, pas un mot échanger, la femme devait faire preuve de modestie et de discrétion, plier l'échine et s'effacer après avoir remplie son devoir. Eliade posa la tasse sur la table basse entre elle et le prince, déposa son plateau et servit, parfaitement, le thé. Elle sentait peser sur elle le regard observateur du jeune neko.. et celui plus distrait des deux gardes qui se tenaient à l'écart.

Tout était absolument parfait. Il n'y avait rien à redire quant à la tenue ravissante de la jeune fille sublime qui servait avec talent un thé qui sentait fort bon. Oui, ce fut se moment -parfait- que choisit la jeune fille pour avancer son premier pion. Un pion qui alla se poser à côté de la tasse du prince. Un pion.. sous la forme d'une deuxième tasse. Alors que les gardes se redressaient, la jeune fille commençait déjà à servir le thé, pour la seconde fois. Le prince leva une main vers les gardes qui s'arrêtèrent, surpris. Surement se demandaient ils comment la jeune fille avait fait pour passer les contrôles. Il faut croire que la couture parfois, c'est une besogne qui n'est pas inutile. La tasse servie, les yeux rubis de la joueuse d'échec se posèrent sans gène sur le visage du prince.


Partagez ce thé avec moi je vous prie.

Pourquoi ferais je cela ?

Parce que vous êtes un galant homme et que je suis celle que vous cherchez.

Un sourire tout à fait franc sur le visage de la jeune fille qui visiblement ne manquait pas d'audace, et un reflet sur le visage du prince, un sourire.. amusé. Il incline un bref instant le menton, fait signe qu'on apporte un coussin pour la demoiselle et qu'on les laissent. Personne ne sut ce qui fut dit derrière ses rideaux mais.. une heure après l'entrée d'Eliade, on congédia le reste des jeunes filles qui devaient servir leur thé. Le lendemain on déclara que la semaine du thé était.. finit.

On avait trouvé la future reine.




Du moins.. la partie n'était elle pas tout à fait gagnée. Elle avait certes plut au prince.. il lui fallait désormais plaire au roi et à la reine. Cela aurait du être simple.. Enfin, la jeune fille était belle et faisait preuve d'une finesse d'esprit sans pareille pour son âge, il était presque naturel qu'elle charme tout autant les parents que le fils. Seulement.. De fâcheuses rumeurs vinrent perturber cet idylle naissant. Et hélas pour elle, des rumeurs vrais. Celles qui apprirent à tous que son père était mort en se couvrant de honte. Une honte qui devait immédiatement déteindre sur la jeune fille. Et malgré toutes ses ressources, la jeune fille devait tout de même avouée qu'elle était dans une bien mauvaise situation. Cela ne faisait que deux semaines... elle pensait que cela prendrait un mois et durant ce temps là elle comptait devenir la fille chérie du roi et de la reine.. Elle n'en avait pas eut le temps.

Seulement elle n'avait pas penser à une chose..


Tu seras reine. Parce que je le veux.

Ce fut à l'occasion de ses seize ans, près de trois mois après l'annonce de la mort déshonorante de son père, qu'elle fut couronnée. Le prince avait su convaincre ses parents et ses parents avaient su étouffer l'affaire. Eliade quant à elle du se laisser surprendre par la réaction du prince. Elle avait pourtant fait des recherches sur lui et savait comment il se comportait.. généralement. Fallait il croire à un coup de foudre ? C'était trop hasardeux pour que la jeune fille puisse y penser sérieusement. Elle ne découvrira que bien plus tard que le prince, lui aussi, avait fait des recherches et s'était fait son idée sur elle. Il n'avait pas prit de décision insensée, bien au contraire. Il savait qu'elle était la plus douée des jeunes filles pour arriver à ses fins, il savait.. qu'elle ferait une formidable reine.


Il eut raison.



Et ceux qui s'opposaient ouvertement ou non à leur union finirent par se taire.. de grès ou de force. Durant les deux années qui suivirent le mariage et l'avènement au pouvoir d'un nouveau couple, Eliade fit preuve de la plus grande dextérité. Habile pour gérer les affaires les plus complexes elle fut vite reconnue pour être terriblement intelligente, dénichant avec une facilité terrifiante ceux qui osaient élever le ton contre la royauté des nekos, elle fut aussi vite remarquée pour être d'une intransigeance exemplaire. S'opposant parfois aux décisions de son mari on cru que le couple ne s'entendait pas.. une rumeur qui fut vite démentit à l'arrivée d'un heureux évènement.

Ce fut donc deux ans et neuf mois après son ascension au titre de reine qu'Eliade, pour l'année de ses dix huit printemps, donna naissance à un fils. L'arrivée de cet enfant suffit à faire comprendre l'affection qui liait la reine à son roi.. et scella tout à fait la complicité totale d'une jeune femme pour un jeune homme. Ils avaient apprit à se connaitre, et à reconnaitre les qualités de l'un et de l'autre. Drago avait réellement des talents de leader, il n'était pas seulement noble.. il était intelligent et coriace, il savait se faire entendre mais savait aussi écouter. Eliade avait pensée épouser un petit roi qui lui permettrait simplement de n'avoir jamais à craindre de tomber au bas de l'échelle sociale, elle avait finit par se marier avec le plus royal des rois. Ce fut donc avec amour et fierté qu'elle accueilli Gabriel, son premier fils.

Un fils à qui elle donnera un amour sincère et une éducation sans égale... Il lui fallait le meilleur. Toujours. Les meilleurs professeurs, les meilleurs camarades, les meilleurs cuisiniers. Une éducation sans ombrage. En effet son fils se montrait intelligent et perspicace, il fit honneur à sa mère et devint une certaine fierté aux yeux de son père.. Du moins, avant qu'il ne commence à se renfermer sur lui même. Mais Eliade ne fit pas de remontrance à son fils pour ce caractère un peu trop introverti, non, elle le laissa aller vers sa voie, le suivant à distance mais toujours d'un regard affectueux.

Et cela même si un second enfant devait venir au monde. Un fils qui reçu autant d'amour que son ainé, un fils qui lui finira par lui ressembler peut-être même plus que ce qu'elle veut bien lui avouer. Julian. Certainement celui qui restera le plus proche d'elle de ses trois enfants. Trois ? Oui.. Un dernier enfant vint compléter la famille. Une fille. Une petite dernière qui recevra un amour attentif de la part d'une mère qui avait eut le temps de se préparer à la venue d'un troisième enfant. Et peut-être même à la venue d'un enfant qui viendrait à vouloir lui échapper.

Avec les conseils de son mari elle créa ce qui devait être ses yeux sur ce royaume.. les Black Cats.



Un nom étrange. Qui veut pourtant tout dire. A la base de cette création, une découverte. Celle de Drago. Une découverte sur sa bien aimée reine. A savoir ses petites sorties nocturnes. En effet, Eliade n'avait pas arrêtée de s'adonner à ses escapades même après être devenue reine. Pour les mêmes raisons, les vengeances. Contre ceux qui osaient dire qu'elle ne ferait pas une bonne reine, contre ceux qui élevaient le ton contre leur mariage.. Drago finit par découvrir ces étranges agissements mais au lieu de la sermonner sur les risques que cela lui faisait en courir, il l'encouragea à étendre cette idée. Il ne fallait pas que la reine se fasse prendre à assassiner elle même un quelconque noble.. elle devait embaucher.

Pour cela il lui fallait des nekos de confiance.. elle les trouva d'abord au sein de la garde impériale. Elle en préleva les membres qui lui semblaient les plus dignes de confiance et surtout.. les plus habile dans la discrétion. Ainsi naquis les Black Cats. Pourquoi Black Cats ? C'est un nom que trouva le roi après avoir suivi sa femme dans une de ses promenades nocturnes. Cette section ultra secrète sous les ordres uniques de la reine réunit la crème des assassins. Ceux que les humains appellent parfois des "fantômes" parce qu'ils ne laissent aucune trace derrière eux. Cependant au fil des années les protestations ce sont apaisées et la reine a commencée à réformer légèrement le but des Black Cats. Désormais elle les utilisent pour suivre et observer, parce qu'ils sont les meilleurs des soldats, les plus discrets des assassins, ils sont les yeux et les oreilles de la reine. C'est par eux qu'elle sait tout ce qui ce dit sur Utopia. Et si personne n'a connaissance de cette section hormis le couple royal et le capitaine de la garde impériale Free Walker, il est fort probable que vous soyez surveillé par un Black Cat, eux vous connaissent. Des espions sont infiltrés dans tout le royaume et même surement.. au delà.






Commencez vous à comprendre Qui je suis ?











« Noir dans le noir. Plus noir que le noir… Je n’ai pas besoin, pour disparaître, de me cacher ; je cesse seulement d’exister, et j’éteins mes phares. Mais je fais mieux encore ; je dépose mes deux phares d’or au ras du tapis, flottant dans l’air, visibles et insaisissables, et je m’en vais à mes affaires…
C’est de la magie ? Mais, bien sûr. Croyez-vous qu’on soit noir à ce point, sans être sorcière ? »




VOUS

    Prénom ou pseudo : Amizuki
    Age : 18 ans
    Serez vous actif ? Hm.. Disons 5/10 (je serais présente surtout les week end)

    Comment avez-vous découvert Eden ? : Sur un top site
    Comment trouvez-vous Eden pour le moment ? Très bien sinon je ne me serais pas inscrite ! J'espère que de nouveaux membres se présenteront bientôt.
    Autre chose ? J'aimerais créer "réellement" la section des Black Cats, serait il possible que je fasse quelques personnages prédéfinis ?

    Le code (en spoiler) :
Spoiler:
 

_________________


Je suis celle qui décide quel fruit pousse en ce jardin.
D'une manière ou d'une autre, je te croquerais.
Seras tu à mon goût ?

Eden's Queen.


Dernière édition par Eliade Weissburg le Dim 11 Juil - 12:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lataëila Daren

L'Ombre féline

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Dim 27 Juin - 10:32

Bienvenue sur Eden!!

Bon courage pour ta fiche, hâte de savoir à quoi la reine Neko va ressembler... réflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Dim 27 Juin - 11:14

Bienvenue à toi chère Reine des Nekos ^^

Très joli avatar de la Jigoku Shoujo... mais je crois que les courbes sont mal placées !

Passe de bons moments parmi nous ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Dim 27 Juin - 11:30

Han, bienvenue maman <3 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Daniels

Fantôme des Profondeurs

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Dim 27 Juin - 11:34

Bonjour et bienvenue Eliade ^^

Bonne continuation pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Weissburg

Prince d'Eden

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Dim 27 Juin - 13:00

Bienvenue mère =)
Bon courage pour la fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade Weissburg

Reine d'Eden

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Lun 28 Juin - 10:38

Hm.. un léger Up pour demander à notre cher admin de valider ce qui a déjà été écrit ou bien de me signaler ce qui ne va pas. Pour ne pas commencer une histoire si le caractère n'est pas bon. ^-^

Oh et Wolfang ce n'est pas un avatar de Jigoku Shoujo mais de Yuuko Ichihara. *-*

Merci à tous pour vos encouragements.



*Va ébouriffer les têtes des ses fils*

_________________


Je suis celle qui décide quel fruit pousse en ce jardin.
D'une manière ou d'une autre, je te croquerais.
Seras tu à mon goût ?

Eden's Queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Weissburg

Princesse d'Eden

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Lun 28 Juin - 10:39

Maman ^^

Bienvenue à toi sur le forum j'espère que tu t'amuseras avec nous :)

_________________

Kit by Ezh©

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Lun 28 Juin - 11:48

Eliade Weissburg a écrit:
Oh et Wolfang ce n'est pas un avatar de Jigoku Shoujo mais de Yuuko Ichihara. *-*

C'est qu'elles se ressemblent n'empêche ! (oui oui, ça se voit que Yuuko fait plus adulte, ça c'est clair)
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Daniels

Fantôme des Profondeurs

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Lun 28 Juin - 12:00

J'adore le début ! Je suis complètement fan !
Continue, aucun problème jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliade Weissburg

Reine d'Eden

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Ven 9 Juil - 21:47

Petit up pour vous annoncer la fin de ma fiche :D

Et remerciement à ma petite fille chérie. heyhey

_________________


Je suis celle qui décide quel fruit pousse en ce jardin.
D'une manière ou d'une autre, je te croquerais.
Seras tu à mon goût ?

Eden's Queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Daniels

Fantôme des Profondeurs

avatar


MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤ Lun 12 Juil - 11:34

Rien à redire, j'adore ton personnage !
Pour les Black Cats, avec plaisir, nous mettrons en place des personnages prédéfinis ^^ J'y pensais en lisant la biographie.
Vous êtes donc validée grande Reine, vous pourrez personnaliser les appartements royaux selon votre goût dans les demandes de lieux et créer des salles rien que pour vous si vous le souhaitez ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♤ Eliade Weissburg ♤

Revenir en haut Aller en bas

♤ Eliade Weissburg ♤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Fiches validées-
♣ HAUT | BAS ♣
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit